Conducteur secondaire moto, garantie « prêt du guidon »…êtes-vous bien couvert ?

Publié le : 23 février 20213 mins de lecture

Tout comme avec une assurance auto, une assurance moto peut aussi intégrer un conducteur secondaire dans le contrat selon certaines conditions. Un conducteur occasionnel peut aussi bénéficier des mêmes protections que le conducteur principal avec une assurance moto conducteur secondaire. Aussi, le conducteur et le passager doivent avoir des équipements de protection adéquats conformes aux règles de sécurité.

Le conducteur secondaire

Il est possible que le conjoint ou une autre proche du propriétaire conduise votre deux roues de façon régulière. Il est alors idéal de les mentionner comme conducteur secondaire de la moto sur le contrat d’assurance. Par contre, les compagnies d’assurance ne proposent pas toutes cette assurance moto conducteur secondaire. Pour cela, vous pouvez vérifier votre contrat d’assurance s’il contient la garantie « conduite exclusive » ou non. Cette garantie est imposée par certaines compagnies. Aussi, pour qu’une autre personne puisse conduire la moto, il faut qu’elle réponde aux mêmes critères d’adhésion que le conducteur principal de la moto. Si ce n’est pas le cas, il est possible que la prime de l’assurance augmente.

La garantie « prêt de guidon »

Vous avez la possibilité d’ajouter la garantie « prêt de guidon » à l’intérieur de votre contrat d’assurance moto pour que vous puissiez prêter votre moto à un autre conducteur. Le principe est le même qu’avec la garantie « prêt au volant » d’une assurance auto. Vous pourrez alors prêter occasionnellement votre engin à une autre personne selon certaines conditions. Le conducteur occasionnel est obligé d’avoir un permis de conduire adéquat et en règle. Des compagnies fixent des règles concernant le prêt de guidon comme la limitation des trajets, le prêt de la moto seulement au conjoint, l’année du permis de conduire du conducteur occasionnel, etc.

Et en cas de sinistre ?

En cas de sinistre causé par le conducteur occasionnel, la responsabilité est endossée par le propriétaire de la moto. La raison est que le contrat d’assurance moto conducteur secondaire est défini selon le véhicule. Alors en cas de retrait de points sur le permis, ce sera les points du conducteur principal qui seront touchés. Avant de prêter votre engin à quelqu’un, vérifiez que la personne à qui vous prêtez votre moto doit suivre des conditions ou non, si la garantie corporelle peut être transmise et si votre assurance ne contient pas la clause « conduite exclusive ».

Qu’est-ce qui fait le prix d’une assurance moto ?
Quels sont les assureurs spécialistes de la moto ?

Plan du site